Windows Live : Microsoft attrapera-t-il le train du web 2.0 ?

Même si il s’en défend, Bill Gates est bel et bien agacé par le leader du mouvement web 2.0 (Google). Cet agacement est probablement un peu à l’origine de plusieurs décisions à caractère stratégique :
– la volonté de faire de la publicité une part plus conséquente du CA de Microsoft
– Windows Live : une refonte des services MSN façon Google
– Office Live : un ensemble de services pour les TPE

Tim O’Reilly nous dit à mots couverts dans son article que Microsoft n’a pas, et n’aura peut-être jamais la culture web 2.0 du fait des revenus de son business model « old school ». Mon opinion est quant à moi loin d’être faite sur le sujet pour les raisons suivantes :
– les interviews récentes de Gates et Ballmer montrent à l’évidence qu’ils ne pensent pas web 2.0 mais leur porte-feuille d’applications est si large qu’on peut les comprendre.
– Microsoft a toujours su réagir après coup aux innovations de ses concurrents : la dernière illustration en date est probablement .Net (en réaction à Java) qui est une indéniable réussite.
– contrairement à O’Reilly, je ne suis pas persuadé qu’il faille penser web 2.0 pour réussir dans le web 2.0 : si Microsoft copie bien ses jeunes concurrents, cela pourrait largement suffire !