AIR (ex Apollo) / Google Gears : même combat !

Je ne suis pas de ceux qui tracent une ligne rouge entre ce que certains appellent RDA (pour Rich Desktop Application qui s’exécutent hors navigateur) et les RIA (Rich Internet Application qui s’exécutent dans un navigateur).

Les marchés, les technologies, les contenus et les possibilités de ces 2 familles sont trop proches pour les considérer comme véritablement distinctes… Je continuerai donc ici de parler de plate-formes RIA pour des technos aussi différentes que WPF, AIR, Ajax, Flash, Silverlight, XUL, Java ou les plate-formes de widgets : j’excluerai par contre OpenLazlo ou Flex de cette terminologie dans la mesure où ils ne sont que des technologies serveur (pour plate-forme RIA, certes) et non des runtimes.

Cette proximité entre des technologies au prime abord assez différentes me paraît d’ailleurs chaque jour un peu plus évidente. Dernier exemple en date avec quelques essais menés sur Google Gears d’une part et AIR d’autre part.

Ces 2 technos partent d’un même principe : l’inertie des habitudes de développement web est telle, la concurrence entre nouvelles technos si féroce, que pour s’imposer il vaut mieux accomplir une révolution douce. Et quel est le discours de ces gentils révolutionnaires ?

– Continuez à utiliser vos technos de développement web : Ajax, Flash… ce sont de bonnes technos, et vous avez encore pas mal de clients à satisfaire avec.
– Continuez à développer des sites/applications que l’on peut visiter avec un simple navigateur : c’est une avancée majeure du web qu’il ne faut pas perdre.
Allez plus loin sur certaines fonctionnalités avec les clients/utilisateurs qui le souhaitent grâce à nos technologies : mode offline, accès aux ressources systèmes.
– Soyez rassurés, nos technologies sont convergentes : Javascript, XML, SQLite…

Et vous savez quoi ? C’est vrai ! Il n’agit pas simplement d’un discours commercial comme on en a beaucoup entendu ces dernières années. Les quelques essais que nous avons faits mes collègues et moi, nous ont montré que pour une même application les implémentations AIR et Gears sont très proches… et, ça, c’est une très bonne nouvelle, vous ne trouvez pas ?