Javascript, le nouveau langage de référence

Après avoir avancé il y a quelques mois que Javascript était le nouvel HTML (plagiant alors le célèbre « SQL is the new HTML »), j’annonce aujourd’hui à la suite de quelques hackers de référence (John Resig de JQuery en particulier) : « Javascript est le nouveau langage de référence ».

Oui, vous avez bien lu.

Ce truc aussi informe qu’inefficace est en passe de devenir l’alpha et l’omega du développeur moderne. Pourquoi ? Je ne crois pas qu’il y ait une quelconque raison technique à cela… plutôt un enchainement d’événements improbables qu’on pourrait résumer de la façon suivante :

1995, Netscape et Sun : « Nous avons besoin d’un langage pour exécuter des scripts dans le navigateur »

1997, ECMA : « Nous devons standardiser ce truc »

2005, la communauté Ajax : « Javascript n’est pas un jouet »

2006, Apple, Microsoft, Nintendo, Adobe, Google : « Vous pouvez utiliser nos technologies avec javascript ! »

2007, John Resig et les autres : « Avec Javascript, tout est possible »

Revenons sur ce dernier point :

– Javascript avait des problèmes en matière d’outils de développement : Firebug et Aptana sont une solution.

– Javascript avait des problèmes de performances : tous les navigateurs de la prochaine génération (Firefox 3, Internet Explorer 8, Safari 3, Opera 9.5) auront un nouveau moteur JS qui changera très nettement les choses.

– Javascript avait des problèmes de rigueur dans le développement : les librairies modernes (prototype, JQuery, Dojo) ont fourni d’excellentes bases pour l’avenir

– Javascript avait des limites quant à ses possibilités fonctionnelles : il est maintenant possible de faire tout un tas de choses à l’aide des technos RIA (manipuler Flash, stockage local, utiliser des ressources systèmes, de la 3D…)

– Javascript était limité au client : Javascript côté serveur est maintenant envisageable grâce à des projets tels que Rhino.

Du coup, Javascript étant LE langage de LA techno qui mange peu à peu toutes les autres (le web riche), il est armé pour devenir le nouveau langage de référence… à moins que ce ne soit déjà le cas ?