La mutation des dinosaures du web

Ebay fait partie de ces dinosaures du web dont il est particulièrement intéressant de suivre les évolutions. L’achat de Skype à un prix déraisonnable fut ainsi par exemple le parfait exemple des excès du hype web2, dont Ebay paye aujourd’hui très cher les conséquences.

Mais Ebay fut aussi la première grosse société web 1.0 à être rentable grâce à une excellente stratégie (une interface réussie pour l’époque, un modèle économique efficace, une course à la taille critique bien menée) dès ses premiers mois d’existence. Ebay a été un des premiers mastodontes à investir dans la RIA afin d’améliorer encore son ergonomie et son intrusion dans la vie des utilisateurs. San Dimas, ce fameux projet, est donc désormais en beta publique et nous donne un premier aperçu de ce que pourrait être l’avenir du web.

Ebay continue donc sa mutation en matière d’interface et a pour cela certainement joué sur le bon cheval : Adobe AIR. Mais Ebay n’est pas seul dans cette aventure du passage dans le monde RIA. Google joue de son côté sur son propre produit, Gears, dont j’ai déjà dit beaucoup de bien et duquel j’attends avec impatience de voir ce qu’il donnera sur des produits tels que Gmail ou Google Docs. On peut parier que Microsoft utilisera, un jour ou l’autre, Silverlight et/ou WPF dans ses applications.

Mais qu’en sera-t-il par contre des Yahoo, Amazon et autres Myspace ? Sauront-il saisir les nouvelles opportunités du web lorsque la pression de la crise américaine à venir s’exercera sur eux et que la sélection économique naturelle accomplira son oeuvre ?