Le futur du web selon Mozilla et John Resig

Si vous êtes las des prophètes approximatifs du web 3.0 et des imprécateurs imprécis du web2, si le futur du web vous intéresse malgré tout, je ne saurai que trop vous recommander la lecture occasionnelle du blog du créateur de l’innovant jQuery, j’ai nommé John Resig.

Dans un récent billet, il expose les fonctionnalités futures de Firefox, qui malgré un comportement parfois pénible (lenteur, plantages, consommation de mémoire) comparativement à Safari et Opera, reste le navigateur leader en ce qui concerne les fonctionnalités et l’innovation. Ainsi, voir le futur de Firefox, c’est bien souvent voir avec quelques temps d’avance le futur du web. Et ce futur quel est-il ?

– des innovations graphiques : la possibilité d’embarquer du HTML au sein de balises SVG (ce qui démultipliera les possibilités graphiques des pages HTML+SVG), et surtout l’apparition de la « 3D native » (c’est un raccourci, suivez le lien si la question vous intéresse) dans la toujours non-officielle et déjà populaire balise « canvas ».

– des innovations multimedia : apparition des balises « audio » et « video » selon les propositions du WHATWG pour HTML5.

– des possibilités d’utilisation offline… tentant de faire converger les solutions avancées par Mozilla, Google Gears et le WHATWG.

– des applications web déployables comme des applications desktop.

Le futur du web est plus prometteur que jamais, le tout sera d’être à la hauteur !