Le fabuleux monde d’EcmaScript

Inutile pour moi de revenir sur la toute-puissance acquise par Javascript, ou plus précisément Ecmascript, dans l’univers du web depuis environ 3 ans. Ceci dit, aussi incontourable qu’elle soit, cette techno reste largement en friche et les meilleurs hackers n’en finissent pas d’y découvrir de nouveaux terrains d’investigation. Actuellement, en préparation d’un dossier pour le magazine Programmez! sur le futur de Javascript, je me suis replongé dans les billets de John Resig et y ai retrouvé avec plaisir le schéma suivant :

schema ecmascript

Indigeste au premier abord, il permettra au lecteur attentif d’y discerner la complexité mais aussi l’omniprésence d’Ecmascript : multiplicité des implémentations (Javascript, JScript, Actionscript…), des moteurs d’execution (SpiderMonkey, JSCore, le framework .NET, Rhino…), des applications (navigateurs web, plug-in navigateur, serveurs d’application, runtimes RIA…). Voilà en tout cas une « mind-map » qu’il faudra bien connaître à l’avenir, en particulier avec l’arrivée d’EcmaScript4 et d’HTML5 !

Cet univers par ailleurs est si « touffu » que John lance un appel à contribution afin de réparer ses éventuels oublis (WPF me semble manquer par exemple)… alors, vous voyez quelque chose à ajouter ?