Retour sur Terre

Après quelques mois d’activité intense mais sans publication, ce billet est l’occasion de prendre un peu de recul sur l’actualité de cette belle industrie qu’est le web… recul certainement salvateur à l’heure de proférer analyses et prédictions que les faits prendront, quoi qu’il arrive, un malin plaisir à contredire.Au niveau de l’innovation, qu’a-t-on vu de franchement renversant depuis avril ? Pas grand-chose de mon point de vue, si ce n’est :

  • L’accélération de la maturation du web mobile avec bien entendu du nouvel iPhone, mais aussi la multiplication d’offres 3G qui deviennent peu à peu abordables. C’est là un terrain, qui sans être vierge, offre une myriade de surprises fonctionnelles, techniques, dans les usages et les enjeux économiques… de quoi faire retrouver une nouvelle jeunesse au web tant les concepts du web 2.0 (qui n’étaient pourtant pas du buzz) ont été usés et abusés depuis près de 4 ans.
  • La redécouverte d’un hack Javascript qui peut s’avérer bien pratique : « window.name »

Au niveau de l’économie et des trop funestes prévisions de votre serviteur, le bilan est là aussi contrasté :

  • Comme annoncé en avril, l’inévitable rechute de l’action Google s’est produite, malgré des résultats que beaucoup pourraient envier.
  • Les résultats de l’économie américaine prennent une tournure de plus en plus compliquée à analyser : on nous annonce que le PIB a décru au dernier trimestre 2007 (chiffre revu à -0,2% contre +0,6% annoncés initialement) mais que le second trimestre 2008 fait ressortir une belle croissance (+1,9%) alors que l’industrie est au plus bas, que la crise financière est loin d’être finie, que le chômage grimpe encore et que l’immobilier n’a pas encore touché le fond… difficile à comprendre ! Faut-il y voir l’effet des chèques Bush ?

Le constat peut donc paraître morose, mais les temps qui viennent s’annoncent quant à eux passionnants… car lorsqu’une ère semble s’achever, c’est à coup sûr qu’une autre est sur le point de naître !